Le kazhnuz familier (Kazhnuzis Familiaris), aussi appelé kazhnuz commun, katos (une qualification un peu abusivé lié à une espece apparentée) ou kazh-noisette est un animal paisible des campagnes ligériennes mais qui peut vivre en ville avec un nombre adapté de chats et autres animaux mignons. Longtemps qualifié de cryptide chelou par les spécialiste, un⋅e spécimen a cependant été découvert en Janvier 1993, nous permettant ainsi d’étudier ses habitudes et son mode de vie.

Animal à la longue crinière, iel se remarque souvent par le fait qu’il arbore des couleurs vives, le rendant visible de loin. Son régime alimentaire est composé en grande partie de végétaux, de céréales et de nourriture épicée, mais également de fromage. En fait, on peut même élaborer des pièges pour le capturer, en utilisant du fromage (bien fort si possible).

Sédentaire et peu sociable, læ kazhnuz vit en grande partie dans sa tanière, où à des habitudes pour le moins étranges. Parmi celles-ci, nous avons pu remarquer une tendance à créer des histoires diverses et variés, et l’élaboration d’habillage graphique. Certains de ses rituels cruels consistent à faire souffrir des personnages fictifs, pour ensuite déplorer leur souffrance. Certains zoologistes ont affirmé l’avoir aperçu faire des dessins, mais cette affirmation n’a que peu de soutiens dans les milieux scientifique. Iel peut également se lancer dans des discours philosophiques plein d’entrain sur des sujets difficilement compréhensible, sur des sujets tel que le logiciel libre, l’éducation, la narration ou les animaux mignons.

Pour déterminer avec certitude si un⋅e kazhnuz s’est installé chez vous, iel y a quelques signes qui ne trompent pas : Disparition progressive de votre fromage, apparition soudaine du système d’exploitation Linux sur vos ordinateurs. Vous retrouverez également des histoires gribouillé de manière illisible sur des papiers qui traîneront un peu partout – et qu’iel se plaint toujours de ne plus trouver.

Pour éviter ce genre de désagrément, il est possible de l’amadouer avec des plats épicés. Avec cela, vous pouvez même læ domestiquer facilement (la menace de lui couper les cheveux marchant également pour læ rendre obéissant – enfin, vous pouvez le menacer de lui couper pas mal d’autres trucs et ça marchera, mais c’est pas très gentil-gentil et un peu violent, hein). Iel s’entendra alors bien avec vos animaux et vos enfant (par contre il peut finir par leur donner des leçons de mathématiques ou d’histoire).

( Sinon plus sérieusement bienvenue sur mon blog )