Passif

Oh, bien sûr, j’ai extrêmement envie d’aller à la réunion des troisième année. J’ai très envie de voir Mr le Directeur nous expliquer à quel point les valeurs sont importantes, il est si bien placé pour ça avec son grand air charismatiques et sa petite tendance à oublier qu’il est supposé être garant de l’égalité.

Comme à son habitude, Lethé se reposait, et se moquait des rassemblements obligatoires. Le jeune héro n’avait jamais donné beaucoup d’importance à la rigueur et au dur labeur qu’on voulait lui faire faire. Il était vu dans l’académie comme l’archétype du paresseux talentueux. Celui qui « pourrait faire mieux » s’il se déterminait à faire des efforts.

À cela, Léthé rigolait. Pour lui, il était très hypocrite de lui demander de faire des efforts pour s’engager vers un objectif qu’on avait choisi à sa place. Léthé était un personnage de coeur. Tout ses tests lui avait dit qu’il attachait de grandes importances à l’éthique, à aider autrui. Il était vu comme ayant le caractère du « héros parfait ».

Léthé avait au début accepté cela avec entrain. Quel enfant ne voudrait pas être un grand héros ? Cependant, il commença à se rendre compte de quelque chose clochait. On lui parlait d’héroïsme de grande valeur… mais à côté de cela, il voyait bien le manque de confiance envers les enseigne du trèfle et du pique. Il voyait bien les préjugés sur ceux qui décidaient de plonger dans le Noumène, les daimôn. D’un côté on disait les admirer, ils avaient des places pour combattre… de l’autre, ils devenaient craints, mais surtout derrière leur dos les surnoms fustigeaient… et parfois devant pour ceux dont les capacités gagnées n’étaient pas très impressionnantes.

Il avait alors tenté de changer d’établissement, d’aller simplement faire des études de lettres. Pour lui, ces souvenirs de cette période étaient comme une autre vie. Un autre temps, avec d’autres amis. Un destin qu’il voulais avoir, un objectif, un but. Mais qui ne fut finalement qu’un chemin ne menant nul part. Rapidement, il fut forcé à réintégrer les académies de héros.

Léthé resta quelque temps à méditer. Il était en train de louper la réunion. Il savait qu’il était important. Mais tout cela faisait qu’il n’avait pas envie d’y aller. Il se leva et marcha un peu. Cela faisait un moment qu’il avait un peu abandonné de se débattre. Parfois, il se demandait s’il n’était pas simplement le spectateur de sa vie, emporté par les événement dans un chemin dont il ne pourrait pas dévier. Quel que soit ses envies.

En marchant, il vit passer Axel. Un élève de seconde année, d’un an son cadet. Plutôt gentil, timide, même si ayant tendance à un peu trop se forcer à être gentil, pour Léthé. Il semblait marcher d’un pas déterminé… mais en méga-flippe. Léthé se dit que ce n’était pas son affaire.

Il continua à marcher. Cela ne servait plus à rien de tenter de se débattre, de forcer ses choix. Il avait tenté de s’éloigner du destin, à s’en échapper, mais avait échoué. Et sans doute personne n’en serait capable, puisque le « grand et divin » Auteur décidait tout. Quel bâtard celui-là d’avoir révélé au monde. Et dire que c’était en plus cet enfoiré qui lui mettait ces mots en tête.

C’est quand même louche qu’il court comme ça, ne pouvait-il s’empêcher de penser, s’interrompant lui-même dans ses pensées.

Mais cela ne servait à rien, si Axel voulait faire une connerie, quel doit avait-il de l’en empêcher ? Il n’était pas maitre d’Axel, il ne voulait pas avoir le même genre de pouvoir. Même en se prenant pour l’être plein de sagesse qui lui dirait « non, ne vas pas affronter un bully tout seul avec un cure-dent », serait-il bien quelqu’un aidant, ou juste un autre adulte projetant ce que lui veut ? Il croyait de moins en moins aux grands idéaux. Et puis, ne serait-ce pas en plus donner raison aux adulte, s’il jouait au héros ?

Et s’il arrive quelque chose ? Je suis la seule personne a pouvoir aller l’aider.

Cette idée cependant taraudait Léthé. Il avait à peine vu Axel, c’était pour lui presque un inconnu. Le troisième année ne voulait être un héros. Il ne voulait surtout pas.

Si je le laisse, j’aurais réussi, je ne serais pas un héros. Et s’il affronte un des bully qui règne dans l’école, lui sera blessé.

Léthé grogna. Cependant, cela ne devait pas être à propos de lui. Il ne risquait que d’être blessé dans son orgueil, Axel lui plus. Il n’avait aucune idée de ce qu’Axel allait faire, mais un élève qui subit des attaques dans cette école et qui marche d’un air déterminé, c’est mauvais.

Léthé s’élança à la poursuite. Il sorti la raison pourquoi on le considérait comme un élève d’excellence. Un atout ; Les Étoiles. Il n’était pas un daimôn, sa maitrise n’était pas totale, mais un Narrateur lui avait offert cette carte. Elle lui permettait de chercher et de trouver, de voir au loin, comme s’il avait des yeux partout. Il ne savait pas trop comment fonctionnait les limite, mais savait que demander un élève de l’école n’était pas trop lui demnder.

Il senti le pouvoir de la carte l’emplir. Axel approchait de la porte du portail.

Merde.

Il devait faire vite.

Si sa rébellion était de rester passif, il ne pouvait la continuer pour l’instant.

La sécurité de quelqu’un était en jeu.

Alors, theme numero 2, passif ! Pour celui-là, j'ai grandement hésité (ça a commencé en poème, puis en réflexion sur à quel point on est libre dans notre vie… pour finir sur l'histoire de Léthé !). Je n'avais au départ pas du tout prévu de faire une suite au theme 1, mais finalement j'ai ça. Je ne sais pas encore si le suivant continuera ce theme, mais je pense que je mettrais sans doute la fin de l'histoire d'Axel et Léthé durant ce mois d'octobre :)

Pour Léthé, j'avais envie de créer un dilemme avec lui : d'un côté, on l'a forcé à devenir un héros pour un monde qui en a une vision assez problématique. De l'autre, si quelqu'un est en danger, certe on va dans le sens de ceux qui nous contrôle si on va l'aider mais… est-ce que c'est une raison pour ne pas le faire ? Léthé ne veut pas être un héros, mais en a les capacités, et n'a pas non plus envie de ne pas agir, combien même il tente de se le faire croire.

Je sais pas encore où cette petite histoire va aller, on verra bien xD

Le theme de demain sera avantage !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les contenus indésirables (spam, etc). En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.