#Inktober2017 – Day 24. Fall

Il avait été puissant. Il avait été grand. Mais désormais, il n’était plus rien.

Il se souvenait d’avant. De ce temps où encore on L’adorait, ce temps où encore on Le vénérait, ce temps où encore on Le craignait. Cette époque où Sa puissance était telle que Sa simple colère pouvait faire tomber des royaumes, des empires, faire s’effriter les montagnes et carboniser les forets. Il avait été un titan, il avait été le plus roi incontesté d’un panthéon. Les autres divinité tremblaient face à Sa puissance. Il se souvenait de ce temps bénit de Lui-même, où d’un simple mot Il avait ses désirs satisfaits. Il avait protégé son peuple élu avec une dextérité qui L’impressionnait Lui-même, qui L’avait conforté dans son rôle de chef de tout les titans. Qu’il avait fait croire qu’en fin de compte, il était un Dieu, au dessus des titans : Il commençait à s’identifier au Grand Créateur, l’unique divinité des divinité, celui que devait vénéré les titans.

Il avait acquis le pouvoir après une dure lutte. Son prédécesseur était devenu un tyran, obnubilé par la crainte qu’il serait remplacé par un nouveau roi des titans. Son prédécesseur écrasait d’une violence également seulement à sa terreur toute les nouvelles divinité. Ce despote divin les détruisait physiquement, leur brisait le corps pour leur empêcher d’atteindre une force nécessaire pour l’arrêter. Presques immortels, ils ne décédaient à leur blessures mais devaient conduire une vie éternelle d’obéïssance aux titans puissants, une vie ou jamais ils ne pourraient prendre la main. Certains fuyaient loin du plus grand royaume des titans pour échapper à ce sort funeste, devenant des petites divinités au peu de croyant.

Alors, Lui, encore jeune divinité qui cherchait à faire Ses preuve était intervenu, et avait montré Sa puissance. Il avait avec patience réuni d’autres titans exilés, cachés dans les royaumes lointains. Il avait avec patience conduit un peuple dans les royaumes humains à la gloire pendant un temps. Fier de Sa grande armée, il était parti à l’assaut du tyran, dans la plus grande ville du royaume aux dix capitales, le royaume des titans. Armée d’une grande faux, Il avait tranché net le règne de Son prédécesseur, et avait accompli le cycle : Il avait été couronné nouveau roi des titans et avait condamné à l’oubli l’ancienne cour.

Ensuite était venu un long règne, pendant lequel Il avait prit goût à sa puissance. Il avait contrôler Ses nations, il avait défendu son honneur pendant de longues guerres. Mais avec le temps, Il était devenu de plus en plus certain de sa toute puissance. Avec le temps, Il n’avait même plus prit le soin de s’assurer du soutiens de ses hommes. Il était désormais le nouveau Grand Créateur, n’avait-Il donc rien à craindre de simple titan ? Il était une divinité supérieure.

Après des siècles de règne, un nouveau jeune titan était venu devant lui, et voulait son trône. Chaque jour, il revenait le défier, mais échouait et devait . Les mois passèrent, rythmé par ce nouveau. Cependant, un jour, un piège Lui fut tendu. Son ambroisie quotidienne fut empoisonné. Il ne sut jamais lequel de ses titans L’avait trahi. Celui qui s’était prit pour plus qu’un titan, pour un Dieu, pour l’incarnation du Grand Créateur subit le sort d’une grande partie des rois titans qui se rendaient coupable d’hybris.

Il fut attaqué et déposé.

Humilié, vaincu, il était désormais obligé de vivre dans l’ombre. Mais la revanche d’un ancien roi des titans venait toujours, elle intervenait lorsque le règne de son successeur s’achevait dans la souffrance.

Il était patient.

Il avait tout son temps.

Donc, le texte est basé sur la manière dont marche les divinités dans Erratum. Une partie des divinités sont les titans qui sont celles qui peuvent être connu, parce qu'en fin de compte ce sont juste des êtres dôté de capacité magique vraiment au dessus de la magie habituelle (au dessus même du système des arcanes, moyen dont les humains accède à la magie dans Antichton).À côté de cela se trouve les "dieux" (qui seraient des êtres d'une essence véritablement supérieurs aux êtres qui foulent les deux terres) qui ne peuvent pas être connu véritablement des humains, en tout cas pas directement. On est donc dans un univers agnostique, en fait xD Et du coup même les titans croient en une divinité : le Grand Créateur. Quasiment tout les titans vivent suivant ce culte monothéiste.

Donc, ici, nous voyons la chute d'un titan, qui a été tellement prit d'orgueil qu'il s'est mis à se prendre pour un Dieu, pour un être supérieur en essence. C'est d'ailleurs pour cela que dans les trois paragraphe qui parle de son époque de gloire, le texte utilise les mêmes majuscules utilisé dnas les cultes monothéistes, pour désigner ce fait qu'il se prend pour un dieu unique de monothéisme. Les deux fins de règne de titans qu'on voit sont une référence au fait qu'Ouranos et Cronos (dans certaines traditions) ont été émasculés par leur fils qui ont prit le pouvoir après eux, les dieux grecs ont leurs petites traditions :p

Bref, un texte qui m'a bien amusé xD

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les contenus indésirables (spam, etc). En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.